Séance n°4 – Dimanche 15/09 à 12h – AUTOUR DE PINA BAUSCH

Achetez vos places pour cette séance sur FNACBilletreduc ou Digitick (prochainement sur les sites Ticketac et Ticketnet)

 « Kontakthof » durée 60’

Kontakthof est une pièce chorégraphique de Pina Bausch, créée en 1978 et reprise en 2000 et 2008 avec des amateurs. Kontakthof est une succession de petites scènes sans lien apparent, mais reliées indirectement par le thème de la pièce : l’histoire d’un contact, du lien que peut créer une rencontre. Ce sont des hommes et des femmes et tout ce que représente l’union de ces deux sexes (séduction, violence, attirance, manipulation, sexualité, etc.). Ils marchent, ils courent, ils dansent, et se touchent.

La pièce débute sur une ligne de danseurs située en fond de scène. Une des interprètes s’avance vers le public afin de se montrer sous toutes les coutures (d’abord les mains, puis les cheveux, etc.), ensuite imitée par les autres. Les corps sont exposés, ils semblent n’être qu’une simple marchandise donnée au spectateur. Le danseur se vend, met en avant ses qualités et ses défauts. Pina Bausch avait précisé que cette scène avait été faite en souvenir de ses années de jeune danseuse, lorsque, durant des concours notamment, les danseurs devaient se présenter à leur jury sous toutes leurs coutures : de profil, de dos… afin d’être jugés sur leur physique.

Sur une succession de tableaux, la femme se perd sous l’influence masculine oppressante. Le spectacle s’achève sur une « ronde à la Pina », où chaque danseur effectue une suite de petits gestes tirés de la vie quotidienne, mettant en évidence la gêne ou la séduction. Ces gestes intimes liés au contact et aux relations homme/femme, sont médiatisés par Pina Bausch, qui les place dans le contexte d’un bal.

La première intention de Pina Bausch, lorsqu’elle créa Kontakthof en 1978, était de reprendre la pièce avec ses danseurs lorsqu’ils auraient soixante ans. Le spectacle a effectivement connu trois versions, toutes créées à Wuppertal. La première date de décembre 1978. Il s’agit de la création du spectacle avec les danseurs de la troupe du Tanztheater. En février 2000, Pina Bausch monte la pièce à nouveau, sous le nom Kontakthof für Damen und Herren ab 65 (Kontakthof pour dames et messieurs de plus de 65 ans). Cette version est interprétée par des personnes âgées totalement étrangères au monde de la danse. Dans chacune des versions, le message véhiculé au public est différent : l’expérience de vie apportée influe sur la réception. La version pour plus de 65 ans représente par exemple une danse, voire une course contre la mort, bien plus intense que la version originale.

Achetez vos places pour cette séance sur FNACBilletreduc ou Digitick (prochainement sur les sites Ticketac et Ticketnet)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s