Séance n°16 – Vendredi 20/09 à 18h – AUTOUR D’ODILE DUBOC

Achetez vos places pour cette séance sur FNACBilletreduc ou Digitick (prochainement sur les sites Ticketac et Ticketnet)

« Projet de la matière » 60’

Réalisation Laszlo Horvath 56’

Projet de la matière, créée en 1993 est une pièce emblématique dans la démarche artistique d’Odile Duboc. Pièce énigmatique et fondatrice, elle est un tournant dans l’approche sensible et intuitive de son travail. Le dispositif scénique, avec ses volumes rebondis disposés dans l’espace, a fortement influencé les états de corps et la qualité de la danse, rejoignant ce corps-matière, proche des éléments naturels comme l’eau ou l’air, sujets de constante attention et de recherche chez Odile Duboc. Captivante par son mystérieux mouvement, cette pièce est conduite par une danse fluide et suspendue, oscillant entre gravité et légèreté. Délicatesse d’une écriture chorégraphique finement ciselée par les lumières et dont les gestes portés par des états de sensibilité particuliers tendent vers l’irréel, parlent, touchent et invitent à l’envol.

La chorégraphe a développé un processus de création original qui laisse une large place à l’expérimentation des interprètes.

Pour Odile Duboc, le spectacle est fondé sur trois données qui sont l’envol, le vertige et l’abandon.

L’artiste a durablement marqué toute une génération de spectateurs, d’amateurs, d’interprètes et de chorégraphes.

Achetez vos places pour cette séance sur FNACBilletreduc ou Digitick (prochainement sur les sites Ticketac et Ticketnet)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s