Séance n°10 – Mardi 17/09 à 18h – AUTOUR DE PINA BAUSCH

Achetez vos places pour cette séance sur FNACBilletreduc ou Digitick (prochainement sur les sites Ticketac et Ticketnet)

« La plainte de l’impératrice », durée 104’

« Die Klage der Kaiser », premier film de Pina Bausch fut produit entre octobre 1987 et avril 1989. D’une liberté artistique totale, il est tissé d’une suite de scènes surprenantes et très poétiques, voire fantasques, ou des personnages improbables déambulent, en extérieur et à l’intérieur d’une maison. Le film démontre la modernité et toute la richesse d’un langage chorégraphique et dramatique de Pina Bausch.  En novembre 1987, quand débute le tournage de La Plainte de l’impératrice, Pina Bausch est à l’apogée de sa gloire. Elle a porté la révolution dans le spectacle vivant, cassant tous les codes, inventant tout au fur et à mesure, pièce après pièce. Filmer, c’est pouvoir sortir de scène, du théâtre, c’est avoir accès à l’espace extérieur, à la nature. Il y a là le désir d’un appel d’air.

Filmé sans artifice esthétique, avec une succession de séquences sans lien réel évident, le film nous remémore tous les éléments fondamentaux des chorégraphies de Pina Bausch.: la solitude et l’incommunicabilité des êtres, les rêves brisés sont  là bien sûr, tout comme les éléments de la nature, des arbres, la forêt, la terre, la pluie et la neige. Des plans rapprochés donnent une autre dimension au vécu de ses danseurs que l’on a l’habitude de voir avec la distance de la scène. La tonalité de ce film est sombre et il est difficile d’y retrouver ces touches d’humour qui ont agrémenté certains de ses spectacles, sauf peut être dans une scène d’un dîner en tête à tête entre Dominique Mercy et une  jeune femme qui perd, à chacune de ses paroles,  le haut de sa robe. Les femmes, même dans des situations les plus surréalistes, portent des  talons hauts et des robes de soirées. L’importance des musiques traditionnelles est à souligner, dont les rythmes n’ont cessé d’induire une pulsation propre à la danse de Pina Bausch.

 Achetez vos places pour cette séance sur FNACBilletreduc ou Digitick (prochainement sur les sites Ticketac et Ticketnet)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s